Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 Jun

Aubas (24), le 24/06/2017

Publié par rando GP

Il est 9h, nous voilà partis à 11 avec le casse-croûte et pas mal d'eau dans le sac. La température est déjà agréable.

Il est 9h, nous voilà partis à 11 avec le casse-croûte et pas mal d'eau dans le sac. La température est déjà agréable.

Avant de passer à proximité de ceux de la Petite Filolie et de la Fleunie, voilà le très beau château de Sauveboeuf de style Louis XIII qui se dresse le long de la Vézère.

Avant de passer à proximité de ceux de la Petite Filolie et de la Fleunie, voilà le très beau château de Sauveboeuf de style Louis XIII qui se dresse le long de la Vézère.

Trois solides sièges taillés dans des troncs d'arbre.

Trois solides sièges taillés dans des troncs d'arbre.

Les très belles ... couleurs de l'été.

Les très belles ... couleurs de l'été.

Le château de la Petite Filolie au fond du parc.

Le château de la Petite Filolie au fond du parc.

On domine un pont sur la Vézere.qui serpente entre champs de maïs, céréales et noyers.

On domine un pont sur la Vézere.qui serpente entre champs de maïs, céréales et noyers.

On a réussi à trouver un petit coin ombragé pour pique-niquer.

On a réussi à trouver un petit coin ombragé pour pique-niquer.

C"est au milieu des buis que l'on repart d'un bon pas après le repas.

C"est au milieu des buis que l'on repart d'un bon pas après le repas.

On découvre une maison et son toit en lauze.

On découvre une maison et son toit en lauze.

Malgré la chaleur des derniers jours, la Dordogne est encore bien verte ...

Malgré la chaleur des derniers jours, la Dordogne est encore bien verte ...

... grâce à la proximité de la Vézère.

... grâce à la proximité de la Vézère.

On ne connait d'autre confessinnal comme celui de l'église d'Aubas.

On ne connait d'autre confessinnal comme celui de l'église d'Aubas.

Aubas (24), le 24/06/2017
Après 15 kms, un petit rafraichisement, est le bienvenu.

Après 15 kms, un petit rafraichisement, est le bienvenu.

Commenter cet article